UNE PLANTATION DE CAFEIERS A MUKABE

24/04/2013 12:39

 

Ça fera 12ans  que Papa  KIFUMBE HERIBERT s’est lancé dans la  culture des cafiers à Mukabe. D’après son expérience, cette culture n’a pas beaucoup d’exigences mais demande de la patience ,de l’endurance et de la persévérance pour arriver à la récolte.  Mr KIFUMBE a  acquis l’expérience de cette culture  en Zambie et à la lecture de certains ouvrages.D’après son expérience, les caféiers arrivent à maturité après 5ans et l’on peut commencer à faire la récolte  régulièrement , surtout si l’on a mis en place les pépinières à des moments différents. Maintenant, comment faire un germoir de caféiers : De préférence le  germoir est à faire  dans le bas- fond soit à côté d’une rivière pour permettre l’arrosage.  La germination / la croissance de cette semence sur la pépinière prend 50 à 70 jours selon que l’on est en période humide ou froide. Pour permettre une bonne croissance des caféiers , il est mieux de faire le sarclage 2 fois par campagne e,  car cela permet d’éviter les feux de brousse qui sont souvent précoces.

 

 

 

Papa Heriberta Kifumbe n’a  pas seulement des caféiers dans sa plantation,  mais aussi des arbres fruitiers et il fait aussi les cultures maraichères pour augmenter les revenus de son  ménage. Malgré les énormes difficultés connues à ses débuts, il ne s’est pas découragé. Mais, il a été  persévérant pour atteindre sa vision.  Aujourd’hui il possède une plantation de 464 caféiers, 16 citronniers, 54 orangers, 2 mandariniers, 16 papayers, 29 manguiers, 4 goyaviers, 60 ares de maïs vert, 24 ares de canne à sucre. Quant aux activités maraichères ,malgré l’irrégularité des pluies connues à Mukabe ce dernier a pu faire  2 ares d’ oignons rouge, 30ares de tomate,  20 ares de  pomme de terre, et  20 ares d’ ananas. Grâce à l’ association de ces différentes cultures, Papa Heribert arrive à faire face à la situation alimentaire difficile que connait Mukabe en ce moment.

 

Papa Heribert transforme lui même de manière artisanale les fruits de ses caféiers en café moulu.