LES PAYSANS, CES INNOVATEURS!

30/07/2015 15:21

Dans un passé récent, des méfaits considérables ont été constatés sur les ressources halieutiques des lacs, rivières et fleuves au Katanga et en RDC.

Al a base, la mauvaise affectation et utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticide, particulièrement dans la dépression de Kamalondo, aux lacs Moëro et Kyangalele. Avec le temps la population s’est ravisée et a trouvé primordial de protéger la santé et ainsi d’épargner les revenus familiaux injectés dans les soins et la lutte contre le paludisme.

 Innovateurs à leur manière, les ménages paysans viennent de trouver une autre utilisation et destination aux moustiquaires imprégnées d’insecticide.

En effet, chez les producteurs de céréales, la moustiquaire est de plus en plus utilisée pour lutter conte les insectes ravageurs des produits agricoles stockés.

Cette expérience qui donne des résultats très probants doit être une interpellation pour les responsables du secteur de la santé à améliorer le suivi de l’utilisation. Auquel cas, il ne sera pas impossible d’assister à un redressement de la courbe de prévalence du paludisme dans les milieux paysans ; ce qui aura pour effet de fragiliser non seulement la santé de la population mais aussi des moyens d’existence.

C’est maintenant qu’il faut agir et anticiper.